Une vie bien à moi

Après dix-huit années passées dans une exploitation agricole chinonaise, en 1969, Jean Bretaudeau va se retrouver en Afrique australe, au Mozambique, pour œuvrer à un chantier colossal : le barrage de Cahora Bassa. Il manquera d’y laisser sa vie, et renoncera au Mozambique pour d’autres horizons africains. Ce diable d’homme va vivre des aventures incroyables, tantôt cocasses, tantôt dramatiques : des pluies
torrentielles au Gabon, des températures avoisinant les 60 degrés au Sahel. Il fera pousser des salades et des tomates, chassera, se régalera de mets tels que du crocodile ou du python. La mort le frôlera plusieurs
fois. Sa femme et ses deux filles partageront sa vie, sans oublier le chien Youki ! Un récit vivant, prenant, authentique où vous passerez du rire aux larmes et partagerez des souvenirs inoubliables.

15,50

30/12/2022
9782384622207
Jean Bretaudeau
Jean Bretaudeau, né en 1935 à Loudun dans la Vienne, a vécu jusqu’à ses dix-huit ans dans la ferme familiale à Marçay, où il trime dur, très dur. Il prend part à la Guerre d’Algérie. À sa majorité, vingt et un ans à cette époque, il s’émancipe de l’autorité patriarcale. Il va sillonner la France pour une société de travaux publics puis pour la centrale nucléaire de Chinon. Mais il rêve d’horizons lointains, l’Afrique puis l’Amérique du Sud… Il va parcourir onze états d’Afrique dont le Mozambique, le Gabon, la Rhodésie du Sud (Zambie), la Côte d’Ivoire, la Haute-Volta (Burkina Faso) et pour finir la Guyane française au Centre d’Études spatiales. En 1994, Jean est rentré en métropole dans sa Rabelaisie natale où il coule une retraite paisible mais très active. L’Afrique lui manque-t-elle ? Sans doute, car il a voulu partager ses souvenirs avec vous, lecteurs.

Je découvre aussi