Spad

Dans un monde post-apocalyptique où les transports passifs ont cédé leur place aux transports actifs, des individus ont été jugés responsables par les habitants de Capitol et condamnés à vivre dans le bidonville de Terminus, à l’écart des survivants. Dans l’optique de gagner du temps dans leur déplacement, ces individus ont ravagé la planète en pillant les ressources disponibles. Des générations plus tard, leurs descendants subissent toujours les conséquences de leurs péchés. Révolté, Frantz Mayers cherche par tous les moyens à s’enfuir de Terminus. Sur son chemin, il devra faire face à Karl Mayers, capitaine de la BCI de Capitol. Arrivera-t-il à s’enfuir de cet enfer, et surtout, qui est cet homme qui porte le même nom que lui ?

14,90

08/04/2022
978-2-492473-00-5

J'ai grandi dans les années 90, et comme beaucoup de ma génération, j'ai baigné dans la pop culture, l'idée du progrès fulgurant à l'arrivée du nouveau millénaire ainsi que de ces désillusions. Il y a une dizaine d'années, je commençais à écrire des dystopies comme Spad, dont j’ai repris l’écriture à la suite des changements s’opérant autour de moi : montée des eaux, fonte des glaces, raréfaction de matière première, corona piste, fort engouement pour le vélo, voiture électrique… Suite à leurs apparitions, Spad me semblait plus légitime : que se passera-t-il quand nous aurons fait le tour des solutions à court terme pour essayer de sauver notre planète et surtout notre mode de vie ?

Je découvre aussi